Techniques utilisées lors d’un soin

Kiné maxillo-faciale

Lorsque j’étais kinésithérapeute, j’ai eu l’occasion de me former dans le traitement de la mâchoire. C’est une spécialité peu connue du grand public mais qui a toute sa raison d’exister à l’heure où la majorité de la jeune population subit des traitements orthodontiques et de la chirurgie stomatologique (dents de sagesse par exemple), avec les séquelles sur l’équilibre mandibulaire qui en découlent. On peut dès lors voir apparaître des symptômes tels que douleurs cervicales et dorsales, maux de tête frontaux persistants, sensations d’otites difficilement identifiables, usure anormale des dents, grincements nocturnes, craquements ou blocage de la mandibule, … Cette tranche de la population peut voir apparaître des troubles de la mâchoire suite à une période de vie particulièrement stressante après une période dormante. Après une décénie d’expérience quotidienne à ce sujet, j’ai pu m’apercevoir que le traitement, aussi technique qu’il soit, n’était efficace pour la majorité que s’il était couplé à un véritable travail de détente du patient. La plupart des gens n’ont pas conscience de leur mâchoire et c’est par un travail progressif intégratif que l’on peut réellement récupérer cette fonction vitale à long terme.